Sélectionner une page

Que ce soit pour prendre la parole en public, sortir dans une soirée avec de parfaits inconnus ou aller à une rencontre (d’embauche, amoureuse…) sont des situations sociales sont somme toutes ordinaire dans lesquelles vous souffrez amèrement qui vous provoquent des troubles digestifs, un cœur qui s’emballe, le sentiment d’être paralysée par vos émotions ou des pensées virevoltantes comme un hamster dans sa roue.
Mais vos peurs sont le reflet d’émotions désagréables qui peut être régulée et adoucie.

L’anxiété sociale se manifeste généralement par une perte de moyens face à un groupe qui peut, pour certains cas, aller jusqu’à la crise de panique.
Cette montée d’angoisse vous paralyse et vous rend incapable d’interagir avec d’autres personnes.
Se forme alors un scénario catastrophe mental dont vous êtes la victime : Votre rythme cardiaque s’accélère au point de vous laisser pensez être en train de faire une crise cardiaque, vous craignez alors mourir au milieu de la foule sans pouvoir agir, vous suffoquez, tremblez, rougissez…
Dans ce moment-là, vous vous sentez jugée, moquée et vous culpabilisez en pensant être ridicule.

Et pourtant ces symptômes sont le siège d’une manifestation de votre corps dirigé par votre mental.
En effet, votre mental enclenche la sécrétion d’une hormone que l’on connait bien, l’hormone du stress, le cortisol qui entraine une perturbation de votre système nerveux et donc de votre corps !

Ce que vous avez oublié c’est qu’en tant qu’hypersensible, vous avez la capacité à capter les énergies et les émotions des autres qui parfois vous sont écrasantes. Alors rien de plus normal de ressentir cette anxiété sociale dans certaines situations. Il va alors prendre conscience et accepter que vous êtes tout simplement une personne plus sensible que la moyenne ?

Rassurez-vous il est possible de trouver une aisance en société lorsque ces émotions se présentent.
Pour éviter l’apparition de cette angoisse qui vous paralyse, il va falloir prendre en considération plusieurs choses :

La première chose est d’apprendre à respirer cela parait banal comme méthode et pourtant bien peu de personnes savent que pour calmer son corps et son mental il faut respirer profondément et calmement
En état d’angoisse montant, les premiers symptômes se profilant, vous allez focaliser votre regard et vos pensées sur un objet de votre choix présent dans votre environnement
Vous inspirerez sur 4 ou 5 temps et soufflerez sur 4 ou 5 temps. Cet objet que vous aurez choisi vous vous astreindrez à le décrire précisément : quelle est sa forme, sa couleur, sa texture… regardez le sous toutes les coutures et continuez à respirer sur 4 ou 5 temps et ce, au moins pendant 5 minutes.
Vous allez petit à petit vous rendre compte que votre angoisse disparait progressivement ou tout du moins s’atténue et que votre mental en fait autant…

La seconde est celle de comprendre que cette anxiété sociale est non seulement accentuée par votre tempérament d’hypersensible mais aussi par le manque d’estime et de confiance que vous vous portez. C’est en développant cette estime et cette confiance que vous arriverez à apaiser vos angoisses, doucement mais surement. Et comment augmenter sa confiance et son estime de soi ?
En passant à l’action, en affrontant vos peurs grâce à la méthode des petits pas.
Je développerais cette méthode dans un prochain épisode.

Vous l’aurez compris pour éviter d’être confrontée à votre angoisse :

  •  Prenez conscience d’être simplement une personne plus sensible que la moyenne
  •  Apprenez à respirer
  • Développez votre estime et votre confiance en vous.